Eclairage d’ambiance RGB

bits_led_slide2.sub

Si ce genre d’éclairage vous attire, mais vous n’avez aucune idée de la manière de procéder (principalement pour la liste des appareils nécessaires et leur connexion), alors vous êtes au bon endroit pour apprendre à  le faire vous même !

L’utilisation de LED RGB vous garanti une consommation basse, et une polyvalence en terme d’utilisation.

Les plus perfectionnistes nous demanderons des rubans en RGBW (des leds blanches en plus du RGB pour être certain d’avoir le blanc le plus parfait qu’il soit !) mais le prix s’envole…

Il est également possible de proposer ce genre de montage en monochrome.

 

Établir ses besoins

Avant toutes choses, vous devez cerner vos besoins en répondant à ces questions:

-Combien de mètres de rubans ais-je besoin ?

-Est-ce pour de l’éclairage d’ambiance en faible lumière ou est-ce que vous voulez la puissance maximale admissible, quitte à  diminuer si besoin ?

-De quelle façon vous voulez contrôler votre éclairage ?

 

Pour la longueur, vous seul pouvez y répondre. sachez cependant que suivant la densité de leds sur votre ruban, la découpe ne se fait pas aux même intervalles (voir fiche article  des rubans). Sachez aussi qu’on ne met pas plus de 5m de ruban bout à bout (longueur standard de fourniture) et qu’un angle nécessite la découpe du ruban.

Pour le type d’ambiance voulue, d’un point de vue luminosité, c’est à  vous de voir. les rubans 30 leds/m sont adaptés pour une ambiance peu lumineuse. le 60 leds/m est recommandé dans tous les autres cas, et certains le doublent même pour vraiment avoir le maximum de puissance.

Pour le contrôle, au choix, un simple interrupteur pour du monochrome, du wifi ou du contrôleur mural pour le RGB, mais aussi sur commande, de la domotique, des télécommandes, etc… tout est envisageable ! Pour les articles vendus sur la boutique, on se restreint au wifi et au contrôleur mural, qui sont deux produits fiables et plein de fonctions dans le premier, élégant pour le deuxième.

La mise en place

Les rubans

c88f6520a3867493804b956675051fe0

Cet exemple en éclairage indirect est le plus courant. Il permet de se passer de diffuseur car c’est le plafond qui fait diffuseur.

Si vous optez pour de l’éclairage direct, là  un diffuseur sera indispensable pour des raisons esthétiques. S’en passer est parfois possible, mais il faut souvent sois beaucoup de recul pour ne pas distinguer les leds, ou une solution plus avancée pas encore disponible sur la boutique, qui consiste à  éclairer chaque led comme un pixel de façon indépendante, et dans ce cas, le fait de la voir ne devient plus handicapant car faisant partie du concept.

Les contrôleurs

Pour le contrôleur WIFI, il suffit de le mettre à  un endroit où le wifi est capté.

Pour le contrôleur mural, il est à  encastrer dans un mur, mais la boite fournie avec est pour un mur plein ! (Pour le moment, nous ne trouvons que ce type de boitier répondant au dimensionnement de ce type de contrôleur non standard). Si vous voulez le mettre dans un mur creux type placoplatre par exemple, il faudra coller un support en bois sur la paroi opposée et visser le boitier par l’intérieur. (Une technique comme une autre, si vous avez plus adapté à  votre situation, faites comme bon vous semble tant que ça tient).

 

Le câblage

 

C’est la partie la plus importante. L’avantage avec les leds, c’est que ça consomme peu comparé à  la puissance d’éclairage offerte. seulement voilà , ça fonctionne en basse tension, et à  puissance équivalente, un éclairage basse tension draine plus de courant pour son alimentation. Ce qui entraine quelques précautions de câblage si ne voulez pas sous dimensionner vos câbles et les amener à  chauffer ou pire, brûler…

Pour faire simple, nous allons nous appuyer sur un cas pratique, que l’on va complexifier au fur et à  mesure. On optera pour un contrôleur RGB mural, mais le contrôleur wifi se câble de la même manière.

Les remarques valables sur le premier schéma sont valables pour tous les autres après…

 

Câblage pour une installation de moins de 74W

Ambiance1

Cliquez sur l’image pour agrandir , faites clic droit « enregistrer sous » pour la sauvegarder et zoomer à  loisir sur votre PC.

Câblage pour une installation de 74 à  moins de 120W

Ambiance2

Câblage pour une installation de 120 à  moins de 240W

Ambiance3Câblage pour une installation  de 240W et plus…

Ambiance4

On voit ici la mise en parallèle des alimentations et la borne « moins » commune. L’exemple est donné avec deux alimentation de 240W mais on aurait très bien pu mettre une alimentation de 240W et une de 120W pour une installation comprise entre 240W et 360W !

Dans tous les schémas le calibre du fusible en Ampères se calcul avec la formule suivante : calibre minimum = ( 1,2 x puissance totale de leds sur l’alimentation protégée )/12

Et vous prenez le calibre standard directement supérieur.

Dans le cas où votre alimentation fait 120W, on ne met pas un fusible de plus de 10A, 20A pour une alimentation 240W.

Voilà , si vous avez des questions, contact@nicekits.fr , cette page est amenée à  évoluer suivant les retours, n’hésitez donc pas si vous ne comprenez pas quelque chose.